Ce n’est pas toi que j’attendais – Fabien Toulmé

cenestpastoiCe n’est pas toi que j’attendais, Fabien Toulmé

Éd. Delcourt

256 p.

★★★★★

Voici un témoignage touchant de Fabien Toulmé, père d’un enfant atteint de trisomie 21.

Fabien a fait sa vie et fondé une famille au Brésil, après avoir vécu dans différents endroits. Avec sa femme, il apprend la venue d’un deuxième enfant. Tout va parfaitement bien car cette nouvelle les emplit de joie. S’ensuivent donc ensuite, les tests prénataux pour confirmer que le bébé n’a rien. En revanche, il faut savoir qu’au Brésil, certains tests ne sont pas effectués.

Cette période coïncide avec l’envie de quitter le Brésil pour la France. Leur déménagement est ainsi programmé. La grossesse de sa femme se poursuit en France. Là-bas, ou plutôt ici, tout est bien suivi. Le corps médical leur affirme que tout va bien et que le bébé est en bonne santé. Jusqu’au moment de la naissance, où Fabien est frappé par la physionomie singulière de sa dernière fille Giulia. Elle porte effectivement les traits propres de la trisomie 21. Pourquoi ne leur a-t-on rien dit ? Par omission ou simple erreur médicale ?

Dès lors, Fabien tombe de haut. Impossible pour lui d’aimer un enfant ayant un tel handicap. Il s’était attendu à avoir une fille en bonne santé. Ce n’était pas elle qu’il attendait, finalement.

J’ai trouvé ce récit très touchant. Il montre l’amour d’un père pour sa fille et lui rend un bel hommage à travers cette histoire. L’amour d’un parent peut tout surmonter, et même les normes que nous impose la société, à savoir le fait d’être normal. Il faut ne pas être différent pour ne pas attirer l’attention sur soi et être la cible de jugements, de moqueries… En fin de compte, le regard des gens est souvent ce qui dicte notre façon de penser et d’agir. C’est lorsqu’on fait abstraction de cela qu’on accepte cette différence.

L’auteur nous fait ainsi part de son expérience. La  vie ne s’arrête pas là et il est possible pour un enfant handicapé de faire beaucoup de choses, avec de la stimulation, de la patience et beaucoup d’amour (on aurait presque cru que c’était un message Peace and Love).

J’ai été très indignée et choquée de la réaction du corps médical. Je me suis toujours demandé si c’était simplement une erreur médicale, ou bien s’ils avaient choisi de ne rien dire. Il y a un passage qui m’a marqué, qui est celui de l’infirmière qui semble ne rien remarquer du tout…

Tout cela pour dire que j’ai vraiment apprécié ce livre très ! Les personnages sont très attachants et plus particulièrement la petite Giulia ! Les traits, simples mais efficaces, sont agréables à regarder. Les nuances de couleurs que l’on retrouve tout au long de l’album, viennent ponctuer l’atmosphère de l’histoire.

Manabé Shima – Florent Chavouet

manabeshima_couvManabé Shima, Florent Chavouet

Éd. Philippe Picquier

144 p.

★★★★★

Il est peut-être temps que je me mette à jour dans mes chroniques ! Je commence donc avec carnet de voyage très chouette : Manabé Shima ! Je l’ai lu pendant l’été et je peux dire que c’était de circonstance.

Le livre doit son nom à une île japonaise méconnue du public. Et c’est donc là que nous emmène l’auteur ! À travers plusieurs croquis, tout aussi mignons et colorés les uns que les autres, on découvre une facette de la culture japonaise. C’est un vrai plaisir pour les yeux. Chaque élément qui compose l’île est décortiqué et dessiné. Le tout avec une pincée d’humour.

On retrouve des paysages, des maisons, des animaux… et bien sûr les habitants ! C’est ce que j’ai le plus aimé avec les dessins d’intérieurs. Il y a tellement de détails (je parle des intérieurs de maisons) qu’on ne sait plus où regarder ! Mais d’un côté, ça donne beaucoup de vie et on a l’impression d’y être. Pour ce qui est des habitants, l’auteur en dresse des portraits très chaleureux et accueillants. Je me suis attachée à eux en quelque sorte…

manabeshima_chavouet

Et que serait un voyage sans la découverte des coutumes locales ? On assiste à des événements festifs, religieux et même pédagogiques. Par exemple, il y a la journée de la mer qui consiste à faire découvrir le monde marin aux enfants. C’est chouette !

Même si je l’ai emprunté à la bibliothèque, je compte bien me l’acheter. Il est tellement beau que j’ai envie de l’avoir chez moi ! C’est une lecture que je conseille pour s’évader !

manabeshima2_chavouet

Tu mourras moins bête T1 – Marion Montaigne

tumourrasmoinsbete_marion montaigneTu mourras moins bête, T1 : La Science, c’est pas du cinéma !, Marion Montaigne

Éd. Ankama

316 p.

★★★★★

Je connaissais le travail de Marion Montaigne grâce à son blog Tu mourras moins bête . J’adorais y passer car à chaque fois que c’était le cas, j’étais sûre de trouver quelque chose de drôle et de très intéressant. Parce que le point fort de sa bande dessinée, c’est le savoir scientifique qui en ressort. Et on n’est pas obligé d’être un intellectuel pour savourer son travail ! Ce sont effectivement des explications abordables par tous, même pour la plus nulle en sciences que je suis.

Chaque explication débute avec une petite carte postale originale adressée au professeur Moustache par une personne lambda. Elle permet d’introduire le sujet de la réflexion puisqu’elle contient la question à laquelle le professeur tâchera de répondre.

Le livre se découpe en trois chapitres thématiques : Action, Science-fiction et Séries TV.

Marion Montaigne prend comme exemples des idées tirés d’œuvres de fiction qui, dans les films ou séries télé, sont totalement concevables. Je peux citer : l’utilisation d’un sabre laser, la cryogénisation ou même visiter le centre de la Terre. Mais transposés dans la réalité, c’est une tout autre histoire ! J’ai beaucoup apprécié découvrir les conséquences réelles et les situations incongrues dans lesquelles elles pouvaient nous amener. Aussi, on retrouve d’autres explications diverses mais toujours en rapport avec la science.

Le style de dessin est particulier, libre à chacun de l’apprécier ou non. Pour ma part, je trouve que ça colle parfaitement au ton décalé (surtout de l’humour noir !) du livre. Les explications sont claires et précises. Et je dois dire que j’adore le professeur Moustache !

Tu mourras moins bête est une bande dessinée qui se veut instructive, drôle et accessible à tous.

tumourrasmoinsbete_t1

tumourrasmoinsbete_t1