« Fascination » pour un mystérieux vampire… (Stephenie Meyer)

Fascination, Stephenie Meyer

Éd. Hachette

524 p.

« Bella, dix-sept ans, décide de quitter l’Arizona ensoleillé où elle vivait avec sa mère, pour s’installer chez son père. Elle croit renoncer à tout ce qu’elle aime, certaine qu’elle ne s’habituera jamais ni à la pluie ni à Forks où l’anonymat est interdit. Mais elle rencontre Edward, lycéen de son âge, d’une beauté inquiétante. Quels mystères et quels dangers cache cet être insaisissable, aux humeurs si changeantes? A la fois attirant et hors d’atteinte, Edward Cullen n’est pas humain. Il est plus que ça, Bella en est certaine. »

Mon avis:

Oui, je sais! Il m’aura fallu plus de 5 ans pour me mettre à cette saga et aussi attendre la fin des films Twilight. En parlant de films, j’ai dû voir le tout premier, le second sûrement, le quatrième et le tout dernier. Vous pouvez constater que cela a été chaotique, vraiment. C’est en connaissant la fin de l’histoire que j’ai décidé de commencer la saga (si j’y survis bien sûr). Ma lecture du premier tome est mitigée (ou presque) car c’était avec la vision de Robert Pattinson que je tentais d’imaginer Edward Cullen et croyez-moi, ça n’a pas été une mince affaire!

Je pense que si j’avais lu le premier roman dès sa sortie, soit à l’époque du lycée, je serais tombée sous le charme… D’un parce que j’aurais eu le loisir d’imaginer le fameux vampire à ma guise et parce que j’étais encore une adolescente en quête du grand amour. Bref. Maintenant c’est révolu, je ne me fais pas aussi facilement piéger. Mais je ne suis pas totalement conquise…

L’écriture de Meyer est remarquable (belles descriptions, de l’action) mais le contenu en est autrement. Tout d’abord, le personnage de Bella ne m’inspire pas des moindres: je ne comprends pas pourquoi elle est si antipathique, si mal dans sa peau alors que rien ne s’est passé dans sa vie. Elle ressent juste un profond malaise avec le monde qui l’entoure et la seule personne qui puisse la sortir de ce gros trou est quelque chose hors du commun. Je n’ai pas du tout compris son attirance pour des personnes qui ne se mêlent pas aux autres. Et ce qui m’a le plus contrariée est le fait que Bella se sente en quelque sorte supérieure aux pauvres mortels puisqu’elle a la « chance » de côtoyer des êtres si beaux et si élégants. Ce qui l’amène carrément à snober ses amis du lycée.

Ensuite, plus important, l’histoire d’amour entre Bella et Edward… Je n’ai pas été convaincue. C’était trop rapide pour moi et leur conversations, n’en parlons pas! On a l’impression d’être dans un théâtre ou mieux un remake shakespearien. Du coup, non ça ne sent pas du tout le naturel et ça m’a fait limite rire tellement c’était un peu ridicule! En soi, le roman n’est pas un total désastre, ce sont juste ces points qui m’ont rebutée et ralentie dans ma lecture.

Bon, cependant, même si j’ai mis une éternité à finir le premier tome je continuerai sur ma lancée parce que je suis curieuse de connaître la suite en détail même si je sais comment cela va se finir.

muti2copie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s