« Journal d’un vampire », un journal qui montre ses crocs (L.J. Smith)

Journal d’un vampire, T1, L.J. Smith

Éd. Hachette

448 p.

« Dès l’arrivée de Stefan Salvatore à Fell’s Church, Elena, la reine du lycée, se jure de le séduire. D’abord distant, le garçon aux allures d’ange rebelle finit par céder à sa passion dévorante… et lui révéler son terrible secret. Quelques siècles plus tôt, la femme qu’il aimait l’a transformé en vampire, avant de le trahir avec son frère ennemi, Damon.
Des événements tragiques se succèdent bientôt dans la région. Tout accuse Stefan mais Elena est convaincue de son innocence. Et si Damon, vampire cruel et assoiffé de sang, était derrière tout cela? L’histoire est-elle amenée à se répéter?

Le récit captivant de deux frères vampires déchirés par l’amour d’une même femme. Un triangle amoureux d’une dangereuse sensualité. »

Mon avis:

Que dire sur ce roman si ce n’est qu’il fut une grosse déception. Comme je regarde la série (que j’adore soit dit en passant), j’étais bien curieuse de savoir comment ça se passait dans les livres. C’est seulement après l’avoir acheté que j’ai lu des chroniques sur internet (je suis d’une telle logique). Ces dernières disaient que l’auteur avait écrit les quelques premiers romans à la demande de l’éditeur et qu’ensuite, elle a été remplacée par quelqu’un d’autre. J’ai pu également lire que L.J. Smith n’avait aucun style.

Commençons par l’histoire: Elena est la fille la plus populaire de son lycée, belle, admirée et toujours entourée. Elle se sent tellement irrésistible que personne ne peut l’ignorer… Sauf Stefan. Cela a le don d’agacer notre jeune prétentieuse qui elle, va tout tenter pour mettre le grappin dessus. Et lorsqu’elle aura réussi, ce sera l’amour fou et comme vous vous en doutez sûrement, elle découvrira le terrible secret du jeune homme. Malheureusement le frère ennemi de Stefan, Damon, est de retour en ville et il souhaite troubler la tranquillité de Fell’s Church…

Même si le roman fait plus de 400 pages, j’ai trouvé le contenu bien pauvre. Il ne se passe pas grand chose et les seuls points que j’ai retenu sont l’histoire d’amour entre Stefan et Elena, les événements mystérieux dans la forêt et le complot Caroline / Tyler contre Elena. Entre temps, il n’y a pas eu grand chose, que du texte inutile qui a servi à combler les blancs selon moi. C’est sans compter la pauvreté du style d’écriture de l’auteur: il y a trop de conversations et quand il y a eu un peu de narration, c’était trop simple. Les phrases se juxtaposaient et parfois n’avaient aucun lien entre elles.

Tout est superficiel, les personnages tout comme l’histoire d’amour entre Elena et Stefan. C’était tellement rapide qu’on a du mal à y croire et quand ils sont déjà ensemble, ils s’aiment à la folie et se jurent éternité. Bof bof. J’ai vraiment détesté le personnage d’Elena qui croit que grâce à son physique, tout va lui tomber dans la main. Je suis contente d’avoir fini ce livre parce que je ne continuerai pas avec la suite!

muti2copie

Publicités

Une réflexion sur “« Journal d’un vampire », un journal qui montre ses crocs (L.J. Smith)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s