Un héros sans pitié « Au service du Mal » (Jean-Marc Deville)

Au service du Mal, Jean-Marc Deville

Éd. Les Grandes Personnes

444 p.

Coupdecoeur

« Défendre la veuve et l’orphelin? Plutôt mourir! Sauver l’humanité? Et puis quoi encore?
Privé dès son plus jeune âge de sa sorcière de mère, Wilmuth entre au séminaire Inferno pour y suivre l’enseignement maléfique de l’infâme Triple-Mort. Autant dire qu’il serait plutôt du genre à en vouloir à la terre entière. Les beaux sentiments, très peu pour lui!
Pour son bonheur, notre héros a vu le jour au Moyen Âge, une époque sanglante à souhait. Et quoi de mieux quand on veut en découdre que d’affronter le grand Charlemagne en personne?
Les choses ne se passent pas cependant comme on le voudrait: Wilmuth aura ainsi fort à faire pour demeurer en dehors du droit chemin, échapper aux griffes de l’amour et rester parfaitement détestable.
Mauviettes et rabat-joie s’abstenir: tourner les pages de ce livre pourrait vous être fatal:

Jean-Marc Deville vit à Paris, où il n’a jamais tué personne, du moins pour l’instant. Au service du Mal est son premier roman. »

Résumé:

Wilmuth, notre jeune héros issu des temps médiévaux, vient de perdre sa sorcière de mère qui a péri au bûcher. Puisqu’il n’a jamais réussi à la rendre fière de lui, il va exaucer son dernier souhait. Celui il de se présenter au séminaire Inferno afin d’y avoir une éducation convenable et complète en matière de mal. Malheureusement pour lui, ces études durent 50 ans! Ainsi, Wilmuth et son camarade Mange-Burnasse vont devoir subir les sévices de son maître Triple-Mort, créature hybride cruelle, pendant bien des années. Alors que leur scolarité arrive à terme, le maître lui donne une mission qui lui permettra de valider ses études: tuer Charlemagne qui est sur le point de se faire sacrer à Rome. Charlemagne, celui qui a inventé l’école? Une raison de plus pour Wilmuth de passer à l’action!
Cependant, tout ne se passera pas comme prévu…!

Mon avis:

Vu le résumé que je vous ai fait, vous pensez sûrement qu’il ne se passe pas grand chose dans le roman mais détrompez-vous! Si je vous racontais tout ce qui s’y passait, ce ne serait plus drôle du tout… Alors ce roman, c’est mon coup de coeur! Il est vraiment génial. Je n’ai pas réussi à me décoller du livre tellement il est drôle. D’accord, je conseille plutôt cette lecture à des amateurs d’humour noir. D’ailleurs, comme le titre le révèle le protagoniste est au service du Mal. Wilmuth n’a rien du gentil petit garçon: il est égoïste, méchant et cruel. L’auteur a crée un univers étonnant où tout est l’opposé du bien: il nous emmène dans des endroits malfamés, ce qui n’est pas pour déplaire au protagoniste. En effet, tout ce qui paraît moche pour nous, est beau pour lui. On s’amuse à découvrir un monde fantastique et insolite peuplé de malfrats et brigands mais aussi de créatures étranges.

On ne s’ennuie pas une seconde car à certains moments l’auteur a eu la bonne idée de donner la parole à quelques personnages du roman. On se plait ainsi à découvrir un peu plus le personnage, son point de vue et le rôle qu’il joue dans l’intrigue (ce qui n’aurait pas pu être visible du narrateur – Wilmuth). L’action ne manque pas: on a 444 pages de péripéties, d’aventure, de bagarres, d’enlèvements…!

Ce que j’ai le plus aimé dans cette lecture, c’est l’humour (noir), la merveilleuse écriture de l’auteur qui m’a transporté ailleurs mais aussi  les personnages attachants comme Mange-Burnasse et Lanie. Ils ont peut-être l’air affreux mais ils sont gentils à leur façon et c’est ce qui est touchant.

muti2copie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s