La haine ou l’amour, « Entre chiens et loups » (Malorie Blackman)

entrechiensetloups1Entre chiens et loups T1, Malorie Blackman

Éd. Milan Macadam

397 p.

Coupdecoeur

« Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. Un monde où les communautés s’affrontent à coups de lois racistes et de bombes. C’est un monde où Callum et Sephy n’ont pas le droit de s’aimer. Car elle est noire et fille de ministre. Et lui blanc et fils d’un rebelle clandestin…

Et s’ils changeaient ce monde? »

Mon avis:

Ce roman, ça fait plusieurs semaines que je l’ai lu mais je n’ai pas voulu en faire une chronique de suite. Car il m’a tellement bouleversée qu’il me fallait sans doute des jours pour en parler. Je l’ai d’ailleurs dévoré en une journée (chose qui ne m’était pas arrivée depuis bien longtemps!)! J’avais totalement dépassé mon quota de lecture que j’ai eu beaucoup de mal à replonger les jours suivants.

L’auteure nous propose ici une intrigue très intéressante, celle d’« inverser » notre monde. Et si le fait d’être noir de peau était un avantage et être blanc un fardeau? S’ajoute à cela le problème des discriminations, des préjugés qui gouvernent les uns et les autres et peu importe la couleur de peau.

C’est donc l’histoire de deux meilleurs amis, Sephy et Callum, que tout sépare. Elle est noire et riche et lui blanc et pauvre. Malgré leur amour l’un pour l’autre, leurs propres problèmes va petit à petit les éloigner. À cause de la haine entre les deux populations, le problème d’intégration, le refus de donner accès à certains droits, les familles de Sephy et Callum et eux-mêmes traversent de très mauvais moments. À croire que cela ne finira jamais.

Personnellement, j’ai cru ne jamais voir le bout de cette histoire dans le sens où j’avais l’impression que la haine ne disparaîtra jamais. J’ai été touchée par l’histoire des deux personnages qui malgré l’amour fort qu’ils se portent, le racisme qui sévit dans leur monde ne leur permet pas d’être ensemble malheureusement…

Le roman se lit facilement et on ressent très bien les émotions des personnages. On ne s’ennuie pas et on passe d’un personnage à l’autre (en l’occurrence les deux protagonistes), ce qui nous permet d’avoir deux points de vue différents et découvrir deux univers totalement opposés. Au-delà d’une histoire d’amour impossible, l’auteure offre une réflexion sur l’être humain, ses limites, ses défauts tout comme ses qualités. Ici, on voit clairement la stupidité de l’homme avec son aversion pour tout ce qui est différent de lui. Puis le récit n’est qu’à moitié fictif puisqu’on sait tous que cela s’est passé des siècles avant. Et même si on avance dans le temps, cette animosité s’est peut-être atténuée mais elle n’a pas pour autant disparue.

muti2copie

jeunessebadge

sciencefictionbadge

Publicités

Une réflexion sur “La haine ou l’amour, « Entre chiens et loups » (Malorie Blackman)

  1. Pingback: « Le Retour de l’aube », argent, drogue et règlements de compte (Malorie Blackman) | L'enbouquinée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s