« La maison du magicien », entre complots et filtres magiques (Mary Hooper)

la maison du magicienLa maison du magicien, Mary Hooper

Éd. Gallimard Jeunesse

288 p.

« En Angleterre, à l’époque d’Elizabeth 1re, Lucy, une jeune gantière, rêve de trouver une place dans une maison de l’aristocratie et de pouvoir échapper ainsi à la tyrannie de son père. Voici que par un mystérieux tour du Destin elle est engagée chez le Dr Dee, magicien et conseiller personnel de Sa Majesté. Intriguée par l’étrange métier qu’exerce son maître, Lucy ne résiste pas à l’envie de satisfaire sa curiosité. Elle se retrouve alors dépositaire d’un terrible secret. Il en va de la vie de la reine… Distillant savamment la magie et le danger, Mary Hooper signe un roman particulièrement prenant, à l’atmosphère envoûtante, ancré dans une période historique à la fois troublante et passionnante. »

Mon avis:

Il va m’être difficile de chroniquer ce livre car cela fait quelques semaines que je l’ai lu. Je vais tenter d’en parler en faisant appel à mes souvenirs.

Ce roman me rappelle vaguement Waterloo Necropolis du même auteur et que j’avais adoré. J’ai remarqué que les deux intrigues se ressemblaient en plusieurs points: une jeune protagoniste qui vit dans des conditions difficiles et la recherche d’une vie meilleure. Il faut  aussi savoir que les histoires de Mary Hooper se déroulent dans l’Angleterre victorienne. Il faut aimer après, ce qui est mon cas.

On retrouve ici l’histoire d’une jeune fille qui rêve d’élégance, des belles robes et son rêve suprême serait de servir la reine d’Angleterre. Lucy quitte le domicile familial ainsi que son père tyrannique. Et par le plus beau des hasards, elle est embauchée chez le magicien de la reine! Entre tromperie, magie et complot, il va s’en passer des choses!

J’ai bien aimé ce roman, quoique celui-ci était moins prenant que Waterloo Necropolis. Le seul point négatif que j’ai pu relever est l’action qui était lente à venir. Même si c’est bien écrit, on a parfois l’impression de dormir sur la lecture. Bon, je suis quand même partante pour lire la suite de ses aventures!

muti2copie

Publicités

Une réflexion sur “« La maison du magicien », entre complots et filtres magiques (Mary Hooper)

  1. il prend un peu la poussière sur les étagères, momentanément délaissé par les zélèves après un succès partagé par une bande d’amies. après avoir lu ton billet je vais peut être en profiter pour le feuilleter pendant les vacances!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s