« Flash », un roman d’amour et des histoires qui se croisent… (Mette Finderup)

flashFlash, Mette Finderup

Éd. Bayard jeunesse

307 p.

« FLASH

Kasper rencontre par hasard une ancienne camarade de classe, Amanda. Elle est en détresse, il l’aide, et se retrouve entraîné dans une course poursuite infernale.

FLASH

Lukas remarque une fille à travers l’objectif de son appareil photo. Il en tombe amoureux. Sa vie n’aura plus de sens tant qu’il ne l’aura pas retrouvée.

FLASH

Comme chaque après-midi, Markus rend visite à Kira, sa meilleure amie. Ces deux-là se disent tout, sauf ce qu’ils ressentent vraiment l’un pour l’autre.

FLASH

Martin ouvre sa boîte aux lettres. Une pluie de lettres d’amour se déverse à ses pieds. Elles sont signées par une mystérieuse Julie.

Kasper, Amanda, Lukas, Markus, Kira, Martin, Julie…

Leurs destins se croisent, s’entremêlent et se bousculent pour écrire un magnifique roman d’amour. »

Mon avis:

Un « magnifique » roman d’amour ? C’est quand même un peu exagéré. J’ai trouvé que c’était un roman agréable à lire mais, en lisant la note de l’éditeur en quatrième de couverture, je m’attendais à mieux. Peut-être est-ce parce que ce livre est destiné à un public féminin plus jeune ? Si j’avais dix ans de moins, j’aurais certainement adoré ce livre.

Le roman présente plusieurs histoires, les chapitres correspondent à des personnes différentes. Bien sûr, le thème principal est l’amour. Il y a donc beaucoup d’histoires d’amour. Certains sont ce qu’il y a de plus banal (comme les deux meilleurs amis amoureux) et d’autres un peu plus originaux (l’histoire de Martin et les lettres secrètes), voire exagéré (la course poursuite d’un ex).

L’idée des histoires croisées est très intéressante quand il y a peu de personnages. Or, ici on a à faire à plusieurs même trop ! Au final, on a une ribambelle de prénoms, on ne sait plus qui est qui, on ne sait plus où est (l’histoire se passe au Danemark mais dans plusieurs villes, de quoi perdre le nord !) et on sort un peu perdu. Il y a tellement de personnes qu’on n’a pas le temps de s’attacher à eux et quand un récit commence à être intéressant, il faut passer au suivant. La plupart des petites histoires sont bâclées alors qu’on souhaiterait en savoir plus sur le dénouement. Et il y a également des éléments qui ne servent totalement à rien comme Astrid où un chapitre seulement lui est consacré et on ne sait pas ce qu’elle devient ou ce qu’elle vient faire dans l’histoire.

Ce que je n’ai pas aimé c’est qu’une histoire à pris le dessus sur les autres, celle de Lukas et Amanda avec leur course poursuite ! J’ai trouvé cela ennuyeux et inintéressant au possible et la fin est décevante.

Je pense que c’est une lecture idéale lorsqu’on veut se détente et ne pas se prendre la tête.

muti2copie

Publicités

Une réflexion sur “« Flash », un roman d’amour et des histoires qui se croisent… (Mette Finderup)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s