« Nos étoiles contraires », le regard tourné vers le ciel – John Green

nosetoilescontrairesNos étoiles contraires, John Green

Éd. Nathan

323 p.

Coupdecoeur

 

 

 

Entre rire et larmes, le destin bouleversant de deux amoureux de la vie. Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

Il était temps que je lise le roman d’amour dont tout le monde parlait ! Je dois dire qu’il m’intriguait beaucoup. Rien qu’en lisant le résumé, je savais à quoi m’en tenir…

J’ai été touchée par cette histoire d’amour particulière puisque les deux amoureux sont atteints de maladie. Cependant, cela ne va pas les empêcher de vivre leurs rêves. Il est question d’un projet vraiment fou et génial ! Ce dernier tourne autour d’un roman, le préféré de Hazel, Une impériale affliction de Van Houten. Le livre va réunir encore plus les deux personnages. Mais je ne vous dirai pas qui, pourquoi, comment ! C’est à vous de le découvrir !

Mais le roman n’aurait pas été poignant si nos deux personnages n’étaient pas aussi attachants. Hazel est une jeune fille intelligente et non dénuée d’humour. J’ai beaucoup aimé la façon dont elle parlait d’elle-même mais aussi de sa maladie. Elle ne fait pas dans la tragédie et elle a tendance à relativiser. Quant à Augustus, il m’a parut être le copain idéal du moins pour Hazel : attentionné, romantique, drôle et à l’écoute. Le fait qu’il s’occupe si bien d’elle m’a profondément marquée et émue.

On retrouve d’autres personnages attachants comme les parents de Hazel et d’Augustus et Isaac leur ami en commun.

John Green a vraiment une écriture incroyable et captivante ! Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Il a su transmettre tout une palette d’émotions : la tristesse, la joie, l’espoir… qui font de ce roman une perle puisqu’en plus de nous toucher, l’auteur réussit aussi à nous faire rire ! Et plus important : nous enseigner une belle leçon de vie, entre le courage, l’amour, l’amitié… Touchés tous les deux par la maladie, Hazel et Augustus n’ont pas arrêté de vivre et ont su faire abstraction du temps pour pouvoir profiter du moment présent.

Bref, c’était une très belle lecture que je n’oublierai pas de sitôt !

muti2copie

Publicités

5 réflexions sur “« Nos étoiles contraires », le regard tourné vers le ciel – John Green

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s