{photo} Déambulations photographiques ~ Balade en bord de mer (Italie)

DPIl fait beau, il fait surtout chaud et malheureusement je ne vois pas du tout de plage autour de moi ! C’est ce qui arrive quand on ne part pas en vacances… Ça me donne vraiment envie quand j’entends mes collègues dire où ils vont aller pendant leurs congés. Du coup, c’est pour ça que j’ai décidé de vous montrer quelques photos de mer et de plage dans cet article ! Et en plus, j’ai l’impression que ça me rafraîchit d’un coup ! N’est-ce pas génial ? Oui, enfin presque…

La première photo a été prise à San Remo en Italie. Je ne me souviens plus très bien pourquoi j’y suis allée, sachant que ce n’était pas la première fois. Il me semble avoir été au Salon du chocolat juste avant (ou bien après).

Les deux autres photos sont des clichés que j’affectionne tout particulièrement. Sans avoir été retouchés, je les trouve magnifiques (non pas que je m’auto-félicite !). Je les ai prises à Imperia, toujours en Italie, où j’ai vécu environ 9 mois. Quand je vois la dernière photographie, je ressens beaucoup de choses. Il y a d’abord les souvenirs qui y sont liés mais ça m’évoque surtout les vacances, les balades nocturnes, la tranquillité…

sanremo

imperia

imperia

{musée} Le festival du merveilleux ~ Le Musée des Arts forains

J’avais écrit cet article il y a bien longtemps, au moment où les écharpes et l’air glacé étaient au rendez-vous. J’essaie aujourd’hui de le finir pour partager ce joli moment avec vous et en garder une trace.

Je ne connaissais pas l’existence de ce musée avant qu’on ne m’en parle. Ni une ni deux, on décide avec des amies d’y aller pendant les vacances. Et entre temps, j’ai eu la chance de gagner un concours organisé par Que faire à Paris ? qui proposait de remporter 4 places pour le fabuleux Musée des Arts forains. Quelle chance ! Disons que c’était mon cadeau de Noël à l’avance !

Et en ce beau jour de janvier, nous sommes allées dans cet endroit magique et merveilleux à souhait. Entre nous, j’ai vraiment l’impression d’avoir la bouche en forme de cœur et de souffler des paillettes en énonçant de tels propos. Mais soit, cette visite m’a tellement éblouie et enchantée qu’il m’est impossible de parler d’une autre manière ! Vous allez devoir vous y faire !

Même si le lieu revêt le nom de « musée », il n’y avait pas vraiment matière à apprendre des choses sur le monde des forains. Il y avait très peu de panneaux informatifs. D’un côté, ça m’a un peu déçue car je m’attendais à découvrir cet univers. Mais les décors fabuleux que ce bémol est passé outre. Dès le début on est plongé dans un endroit sombre éclairé par quelques lumières, histoire de récréer une balade nocturne magique.

Au sein du musée, se trouvait une petite exposition du nom de Virtualia, le cabinet des curiosités. On y retrouvait principalement des objets propre à l’illusion et qui font travailler l’imagination du visiteur. J’ai pu voir et découvrir entre autre le fameux diorama de Louis Daguerre qui est un tableau peint des deux côtés de la toile. Elle devient animée grâce à de la lumière. Voici un petit aperçu :

Tous ces objets de l’art du spectacle proviennent de la collection de Jean-Paul Favand, qui lui est acteur et antiquaire. L’exposition est répartie sur trois salles thématiques : le musée des arts forains, le Théâtre du merveilleux et le Salon vénitien.

DSC_0614

DSC_0636

DSC_0648Le manège de vélocipèdes que j’ai eu l’occasion d’essayer. En gros, le concept c’est de pédaler pour activer le mécanisme.

DSC_0677

{photo} Déambulations photographiques ~ Valle d’Aosta

DP

Pour être dans l’esprit d’hiver, j’ai voulu vous présenter des clichés de belles montagnes enneigées ! Même si je n’aime pas trop le ski de fond (que j’ai essayé une fois et qui m’a fait transpirer comme une malade !) et même si le ski ne m’attire pas plus que ça, j’adore aller à la montagne ! J’y suis allée une fois plus jeune lors d’un voyage scolaire mais c’était au printemps. Autant dire qu’il n’y avait pas beaucoup de neige à contempler. Et donc non, je ne vais pas au ski tous les ans et non, je ne skie pas !

Mais avec ma famille d’accueil qui possédait un chalet, j’ai pu contempler les belles montagnes blanches et écraser la neige de mes grosses bottes. On était dans une toute petite commune alpine du Val d’Aoste et c’était vraiment reposant. Rien qu’en admirant mes clichés, j’ai l’impression d’y être de nouveau et de ressentir l’atmosphère cosy du chalet perdu dans la montagne. Quand on y est pour de vrai, c’est encore plus beau !

Pour garder les couleurs des photos, j’ai choisis délibérément de ne pas les retoucher. Car vous avez dû vous apercevoir que je retouche parfois mes clichés !

DSC_0243DSC_0272DSC_0255