{film} After earth

Généralement, quand je vais au cinéma je me farcis des films d’action et non pas d’amour ou du genre… enfin mon genre quoi. Bien sûr, c’est Môsieur qui suggère et comme je suis éclectique (dans presque tous les domaines), je ne conteste pas. En fait, c’est soit ça ou rien !

Aussi, l’affiche que je voyais depuis quelques jours dans le métro me faisait de l’œil : je la trouve très belle ! Et le duo Will Smith / Jayden Smith y est sans doute pour quelque chose. Très classe.

afterearth1

L’affiche ne faisant pas tout, revenons au synopsis ! Nous voilà dans un autre monde, une nouvelle planète que les humains ont colonisée après que la planète a été touchée par des catastrophes naturelles. Les planètes sont également envahies par des monstres appelés « ursa » (pardonnez-moi si quelconque faute il y a). Ces derniers arrivent à détecter les êtres humains grâce à la peur. Il est toutefois possible de maîtriser ce qu’on appelle le don d’effacement. Et bien sûr Cypher Raige possède totalement ce pouvoir, ce qui fait de lui un homme redouté et respecté.

Après le crash du vaisseau qui contenait à son bord un ursa, Cypher et son fils Kitai se retrouvent seuls sur Terre. Malheureusement, l’objet qui peut leur sauver est dans l’autre partie du vaisseau qui a atterri à plusieurs kilomètres. Le père est blessé et ne peut bouger. Ce sera donc au fils de retrouver le gadget.

D’après Môsieur, le film ne  contenait aucune intrigue ! J’aurais d’abord dit que c’est avant tout l’histoire d’un fils qui essaie de faire ses preuves et de rendre son père fier de lui. Mais après mûre réflexion, il n’avait pas du tout tort ! L’histoire se résume seulement à un crash spatial, un gadget sauveur et… un garçon qui doit vaincre sa peur. Bien maigre tout ça ! Le film en lui-même n’était pas trop ennuyeux, avec des scènes d’action par-ci et par-là. Les effets spéciaux sont également bien réalisés et le jeu des acteurs assez bien. Le personnage de Cypher est tout en droiture et Will Smith a réussi à dégager cette impression. Kitai, quant à lui, est un jeune qui a encore beaucoup de choses à voir et à découvrir. Et à cause d’un souvenir douloureux, la peur submerge assez facilement. Par contre, le doublage français de Kitai était absolument horrible à mon goût.

J’ai été touchée par la relation père / fils qui n’est pas toujours évidente ou facile. À cause du haut rang de son père, Kitai a une pression énorme et est vu seulement comme le fils du commandant.

C’était un film agréable à regarder mais pas transcendant pour autant. Je reste cependant déçue concernant la fin qui était totalement prévisible pour le coup. Il propose peut-être une réflexion sur la peur, qui n’est pas si réelle en fin de compte. C’est un sentiment qui naît en nous à cause de nous-même. Le tout est de savoir comment gérer ce ressenti négatif pour ne pas se laisser empoisonner.

Et dernière note, d’après ce que j’ai pu lire sur plusieurs articles du net, ce film serait apparemment un film scientologue. On retrouverait ainsi des symboles liés à cette secte mais aussi des idéaux tels que la peur, sujet prépondérant. Tout cela reste flou.

afterearth2

{film} L’odyssée de Pi

tumblr_mfou2i2Qf21rdkgemo1_1280

Je voulais vous parler d’un film que j’ai vu il y a quelques semaines au cinéma. Ce film là c’est bien sûr l’Odyssée de Pi. Je ne vais pas vous en faire une chronique complète mais je vais juste vous dire ce que j’ai aimé ou non dedans.

Au début du film, il y a Pi au présent (c’est-à-dire un peu plus vieux, enfin tout est relatif n’est-ce pas) et un écrivain. Ce dernier souhaite connaître sa vraie histoire afin d’en faire un livre. Donc Pi, va nous raconter tranche par tranche le récit de son aventure. Il commence par son enfance, sa famille. Comment il a été prénommé Piscine Molitor Patel et cela lui a valu bien des moqueries. On découvre ainsi un jeune Pi bien curieux avec son intérêt pour toutes les religions et les différents dieux. Il nous apprend également que son père détenait un magnifique zoo à Pondichéry en Inde. Son enfance est tranquille jusqu’à ce que, adolescent, sa famille doive déménager à l’autre bout de la planète pour des raisons économiques. Ils embarquent alors dans un bateau japonais. Mais la zone qu’ils vont traverser est tumultueuse, ce qui vaudra un gros accident… Et vous connaissez la suite. Pi va devoir cohabiter avec Richard Parker, qui n’est autre que le beau tigre.

J’ai adoré ce film. Tout le long j’ai été captivée, d’abord par le parcours bien émouvant du personnage principal. Sa faculté à survivre, à être courageux m’a vraiment marquée car si j’étais à sa place je ne sais pas ce que j’aurais fait. Sans doute me serais-je effondrée ou pire encore, j’aurais été emportée par la première vague venue. En parlant d’eau, il y en a beaucoup dans ce film. Alors si comme moi vous détestez l’eau ou que vous avez peur des mystérieux fonds marins, je vous déconseille de le regarder. Même si je dois dire que c’est haut en couleurs, c’est magique, voir Pi flotter sur sa misérable barque m’a bien donnée des angoisses. Des tempêtes, des vagues à gogo. Et être aussi près de l’eau? Non mais ça va pas! En plus il y a des trucs bizarres qui nagent en dessous. Oh le frisson.

tumblr_mg43loqME61qzejsko1_500

Comme je le disais tout à l’heure, l’histoire et les images sont magiques, féeriques. On a l’impression d’être dans un rêve sauf la partie survivor où Pi vit les pires moments de sa vie. Ses maigres réserves de nourritures se voient détruits par l’eau, sa peau est irritée par l’eau et en plus de cela, le tigre empiète sur son espace vital! Mais c’est quand même là, le plus beau et le plus fort: Pi va tenter de dresser le félin puisqu’il ne peut l’apprivoiser. Cette histoire m’a beaucoup touchée, car j’étais triste pour Pi, pour tout ce qui lui était arrivé.

Même si je suis une adoratrice des aventures du genre Robinson Crusoé, j’ai trouvé que le film était rempli d’effets spéciaux. Les images sont belles mais la plupart sont fausses. Dommage.

tumblr_mfq50oIjiF1rm8h5ro1_500