{bilan} Le mois en résumé ~ Août 2014

bilanBonjour à tous ! Aujourd’hui on est le 31 août et c’est le jour idéal pour poster mon bilan du mois. Niveau ponctualité, c’est une grande première !

Cote livresCe mois-ci n’a pas été très riche en lecture de romans. J’ai lu 2 romans, 4 bandes dessinées et 3 mangas.

Bilan_aout14_1

Après une très chouette lecture du premier tome des Aventuriers malgré eux de C. Alexander London, j’ai emprunté le tome 2 à la bibliothèque. C’était un plaisir de retrouver nos deux héros râleurs et paresseux, accompagnés de leur idole télévisée, dans une nouvelle aventure loufoque en Amérique du Sud. J’ai également fait une belle découverte avec Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes. Depuis le temps que je voulais le lire et bien je l’ai trouvé passionnant.
Bilan_aout14_3

Manabé Shima de Florent Chavouet est un emprunt qui date du mois dernier mais je l’ai lu très lentement. Je ne sais pas si je peux qualifier ce livre de bande dessinée. En tout cas, c’est un très bel ouvrage qui contient des illustrations sublimes et pleines de détails. Aussi, j’ai enfin pu lire la bande dessinée Aya de Yopougon de Marguerite Abouet et de Clément Oubrerie ! J’ai vraiment passé un bon moment et ce fut un total dépaysement. C’est la première fois que je suis plongée dans une histoire se déroulant en Afrique, qui plus est en Côte-d’Ivoire.Bilan_aout14_2

Et enfin, j’ai emprunté Q and A de Mitsuru Adachi complètement par hasard et c’était une déception. C’est l’histoire d’un jeune garçon qui est hanté par le fantôme de son frère aîné. Celui-ci l’embête et lui joue des tours. Vous aurez remarqué, encore et encore, Princess Jellyfish de Akiko HIgashimura !Culture canape

nosetoilescontrairesCôté film, je n’ai pas dérogé à la règle puisque j’ai vu Nos étoiles contraires au cinéma ! Même si j’ai trouvé quelques défauts au film, je l’ai globalement apprécié. Et il m’a presque fait verser des larmes… !

outlander_serie

actf_edu_nowhereboysEn ce moment, je n’arrive pas à me concentrer sur un roman. Peut-être parce que je tombe sur des déceptions. Du coup, je m’occupe en découvrant des séries TV. J’ai entendu parler de Outlander, une série mi-historique mi-dramatique, et je me suis dit pourquoi pas essayer. En plus, l’histoire se déroule en Écosse, pays que j’aimerais visiter un jour. Moi qui ne suis pas très séries, j’ai accroché à l’intrigue. Je n’ai qu’une hâte : découvrir la suite ! Et moi qui pensais regarder une série originale, je me suis trompée ! C’est en fait une adaptation d’un roman de Diana Gabaldon, Le Chardon et le Tartan. Je suis un peu déçue car j’ai l’impression de retrouver encore les mêmes tendances qu’au cinéma, à savoir les éternelles adaptations de romans !

En attendant la diffusion du prochain épisode de Outlander, j’ai choisi une autre série au hasard et je suis tombée sur Nowhere Boys. Un truc pas bien compliqué sur un groupe de 4 garçons qui se retrouve dans une sorte de monde parallèle où ils n’ont jamais existé. Les personnages sont de gros clichés mais c’est quand même sympa à regarder.
Sorties

motionfactory

L’exposition Motion Factory à la Gaîté Lyrique nous explique les ficelles du monde animé. Il s’agit en fait d’une technique fréquemment utilisée, que ce soit dans le cinéma ou même la publicité, et qui s’appelle le stop motion. Ce procédé permet d’obtenir des séquences animées grâce à des prises de vues successives d’éléments inanimés et qui peuvent être fait de divers matières comme la pâte à modeler, le papier, etc.

Bavardages

Je n’ai pas grand chose à raconter si ce n’est que j’ai fini mon stage en fabrication vendredi. Après deux mois et demi dans cette structure, j’étais un peu triste de partir. Pour mon départ, j’ai eu droit à un exemplaire de mon choix et j’ai finalement choisi le catalogue Paris 1900. Comme je n’ai pas pu aller à cette exposition, c’était mon lot de consolation.

En tout cas, j’ai appris beaucoup de choses et j’en suis très ravie. Si j’en ai le temps, je ferai un article là-dessus (je devais le faire pour mon premier stage en 1re année mais je ne l’ai toujours pas fait !).

Malheureusement, toujours pas de vacances à l’horizon puisque j’enchaîne encore avec un autre stage. Même si j’ai fini l’école, on dirait une rentrée des classes… Et après tout ça, j’entre enfin dans la vie active 🙂

On est enfin arrivé au bout de ce long article ! Sur ce, je vous souhaite une très bonne rentrée ou reprise et un joli mois de septembre !

{bilan} Le mois en résumé ~ Juillet 2014

bilanQuand je constate que mon dernier bilan date de janvier dernier, je me dis qu’il est quand même temps de m’y remettre ! En plus, comme j’ai donné un petit coup de neuf au blog, j’en ai par ailleurs profité pour changer l’organisation des articles bilan.

Cote livresCe mois-ci, j’ai lu 10 livres dont 3 romans, 2 bandes dessinées et 5 mangas.

Bilan_Juill14_2

J’ai choisi délibérément des lectures plus légères pour la période estivale qui approchait. Les Fiancés de l’hiver de Christelle Dabos me faisait de l’œil depuis sa sortie en librairie mais son prix m’a empêchée de me l’acheter immédiatement. J’ai dû attendre de l’avoir en occasion, soit très longtemps ! mais je ne le regrette pas car j’ai vraiment apprécié cette lecture. Et il est vraiment beau dans ma petite bibliothèque. J’ai vu Enfernité T1 de Brodi Ashton sur la blogosphère mais cela ne me tentait pas plus que ça, parce que je ne digère pas très bien les histoires pseudo-fantastiques pour ados… Mais comme je voulais surtout des lectures simples et sans prises de tête, je l’ai emprunté ! Malgré la note de 3/5, c’est un flop pour moi… Un peu comme Vivants de Isaac Marion que j’avais découvert à la SLPJ 2012 de Montreuil me semble t-il et qui m’avait bien intriguée, au point de me le garder dans un coin de la tête.
Bilan_Juill14_3

Deux bandes dessinées que j’ai beaucoup appréciées ! L’une est très percutante tandis que l’autre est hilarante et savante à la fois.
Bilan_Juill14_1

Et enfin, j’ai adoré À nous deux, Paris ! de J-P. Nishi ! tout comme la suite de la saga Princess Jellyfish de Akiko HIgashimura que je trouve toujours aussi drôle.

Culture canapeJe dois dire que je suis plus livres que films, et c’est pour ça que mon quota de films frise le ridicule. Le pire dans tout ça c’est que je regarde des navets. Enfin presque !

MortalInstruments

Vampire-AcademyQuand ma colocataire et moi choisissons un film à regarder, on ne lésine surtout pas sur la qualité ! On n’a pas du tout peur de perdre des heures précieuses à se demander s’il y a une logique dans tel film et ça vire généralement à la rigolade tellement c’est mal fait. D’après les affiches, vous aurez deviné que je parle de The Mortal Instruments de Harald Zwart et de Vampire Academy de Mark Waters. Après avoir regardé ces deux films, je commence vraiment à détester les adaptations de livres. D’une, parce que les scénaristes n’ont plus trop d’imagination et de deux, parce que j’ai l’impression que pour comprendre ce genre de film, il faut avoir lu le livre au préalable. Ceux qui ne l’ont pas lu, comment font-ils ?!

Bref, je ne vais pas m’épancher là-dessus et dire à quel point je n’ai pas du tout aimé ! En revanche, cela ne veut pas pour autant dire que je dénigre les livres, qu’on s’entende bien là-dessus.
her-spikejonzeIl y a quelques jours, j’ai revisionné Her de Spike Jonze que j’ai regardé pour la première fois au cinéma. C’est l’histoire d’un homme qui tombe amoureux de la voix de son ordinateur, comme une relation à distance en fait. Finalement, même si l’histoire semble assez étrange, je me suis laissée porter par l’ambiance et les émotions. Les scènes sont très agréables à regarder grâce aux décors et aux prises de vue. En bref, ce second visionnage m’aura permis d’avoir du recul quant à l’histoire et au message véhiculé par le film.

Sortiesparis années 50Grâce à mon stage, j’ai pu avoir une invitation pour le vernissage de l’exposition Les années 50 au Palais Galliera. Il s’agit effectivement de l’histoire et l’évolution de la mode française tout au long des années 50. Avec entre autre l’arrivée du new look définie par une nouvelle silhouette, plus féminine et à la mode. On y retrouve beaucoup de tenue, que ce soit des robes de jour, des manteaux, des robes de cocktail ou encore des maillots de bain.

BavardagesComme je n’avais pas fait de bilan pour le mois de juin, je n’ai pas pu vous raconter ce qu’il s’était passé dernièrement. D’après certains articles, où je l’évoquais, vous avez peut-être pu constater que cette année était ma dernière en BTS Édition. Et qui dit dernière année, dit examens ! Alors je ne vous cache pas que j’ai été admise ! J’étais très soulagée le jour des résultats et je suis fière d’avoir fait ce petit bout de chemin.

Cet été je n’irai pas du tout en vacances puisque depuis mi-juin je suis en stage en fabrication dans une maison d’édition spécialisée dans les catalogues d’expositions (de musées parisiens). Je ne suis pas trop déçue de ne pas partir mais c’est un sacrifice utile. J’aime beaucoup ce que je fais et j’en apprends tous les jours. Outre le côté fabrication, le secteur dans lequel je suis est vraiment très intéressant et enrichissant. Il me permet d’être en contact avec le domaine de l’art, que ce soit de l’art moderne, la mode, la peinture, etc.

Il ne me reste désormais plus qu’un mois avant la fin et le début d’un autre stage (toujours en fabrication) dans une maison d’édition de mangas et bandes dessinées. J’ai hâte !

{bilan} Le mois en résumé ~ Janvier 2014

bilan

Comme il est parti vite ce mois de janvier ! Pour ma part, ça n’a d’ailleurs pas été de tout repos. Dès la reprise des cours, j’ai dû me consacrer corps et âme à mon projet… Pendant près de deux semaines, ça n’a pas du tout été facile. Je restais plus tard à l’école pour bosser et ensuite arrivée chez moi, je continuais à plancher. Aucune distraction le soir et je me couchais quand je sentais que je n’en pouvais plus. À ce moment là, je lisais un livre (le premier tome des enquêtes de Krine de Stéphane Tamaillon) assez sympa mais que j’ai eu du mal à continuer. Non seulement je n’avais plus le temps de lire, mais en plus j’avais complètement décroché du roman ! Et perdu un peu le goût de la lecture par la même occasion…

Aujourd’hui je peux dire que ça va un peu mieux. Je m’accorde des moments de détente quand il le faut et j’essaie de ne pas trop penser au travail qui m’attend.

Cote livres

J’ai lu 5 livres ce mois-ci dont 1 manga, 1 bande dessinée et 3 romans.

TOPjanv14

Le dernier tome de la saga Méto d’Yves Grevet est ma première lecture de l’année. Même si cela n’a pas été un coup de cœur, je l’ai bien apprécié. Quant au tome 20 de Switch Girl de Natsumi Aida (que je n’ai pas chroniqué), je l’ai acheté (seul achat du mois !) après avoir passé un oral catastrophique. Comme en guise de consolation en quelque sorte ! Je l’ai lu le soir même et j’ai bien ri. Je dois dire que ça m’a un peu remonté le moral. Mais le plus drôle dans tout ça c’est que je n’ai pas les volumes précédents dans ma bibliothèque. Me voilà condamnée à me procurer les 19 autres tomes. Et enfin, ma dernière lecture vraiment géniale est le premier tome des Aventuriers malgré eux (dont la chronique est à venir) de C. Alexander London. C’est l’histoire de deux jumeaux fanas de télévision, mais pas du tout de voyages comme leurs parents explorateurs, qui se voient obligés de partir à l’autre bout du monde pour une folle aventure. Ils se retrouvent dans des situations loufoques et j’ai adoré les deux personnages principaux.

FLOPjanv14

Malheureusement, deux déceptions ce mois-ci dont un livre qui était dans ma wishlist depuis bien longtemps et qui n’est autre que La Fille du professeur de Joann Sfar et Emmanuel Guibert. J’ai été encore plus déçue par le premier tome des enquêtes de Krine de Stéphane Tamaillon. L’idée était très séduisante mais le contenu un peu moins…

Culture canape

the-secret-header-of-walter-mitty

Au cinoche, je suis allée voir La Vie rêvée de Walter Mitty de Ben Stiller. Je ne sais pas si j’écrirai la chronique donc je vous dis en gros ce que j’en ai pensé. J’ai adoré ce film ! Entre la bande-son  géniale et les paysages à couper le souffle, on ne peut pas rester de marbre devant l’histoire. Celle d’un homme à la vie bien morne et qui passe la plupart de son temps à rêver. C’est là qu’arrive un coup de pouce du destin : une photographie destinée à faire la une du magazine, pour lequel il travaille, est introuvable…

mindyproject_promo

Si je ne regarde pas trop de feuilletons, ce n’est pas parce que je n’aime pas ça mais parce que je ne trouve pas chaussure à mon pied ! En général j’évite les séries fantastiques car plus on avance dans les saisons, plus elles ont tendance à partir dans tous les sens. Par exemple Vampire Diaries que j’ai arrêté pendant la saison 4. Pour m’éviter une telle déception, je suis encore plus difficile dans ma sélections de tv shows ! Mais par un miracle inattendu, j’ai découvert The Mindy project de Mindy Kaling. C’est une série américaine de 20 minutes et catégorisée comédie. Malgré une durée relativement courte, ce n’est pas le genre de feuilleton à la Friends où l’on entend les rires franchement agaçants des spectateurs. On suit les déboires (principalement sentimentaux) d’une gynécologue et trentenaire. Avec un humour débordant, la série a son petit côté dramatique.

Et c’est vraiment très frais !