Ce n’est pas toi que j’attendais – Fabien Toulmé

cenestpastoiCe n’est pas toi que j’attendais, Fabien Toulmé

Éd. Delcourt

256 p.

★★★★★

Voici un témoignage touchant de Fabien Toulmé, père d’un enfant atteint de trisomie 21.

Fabien a fait sa vie et fondé une famille au Brésil, après avoir vécu dans différents endroits. Avec sa femme, il apprend la venue d’un deuxième enfant. Tout va parfaitement bien car cette nouvelle les emplit de joie. S’ensuivent donc ensuite, les tests prénataux pour confirmer que le bébé n’a rien. En revanche, il faut savoir qu’au Brésil, certains tests ne sont pas effectués.

Cette période coïncide avec l’envie de quitter le Brésil pour la France. Leur déménagement est ainsi programmé. La grossesse de sa femme se poursuit en France. Là-bas, ou plutôt ici, tout est bien suivi. Le corps médical leur affirme que tout va bien et que le bébé est en bonne santé. Jusqu’au moment de la naissance, où Fabien est frappé par la physionomie singulière de sa dernière fille Giulia. Elle porte effectivement les traits propres de la trisomie 21. Pourquoi ne leur a-t-on rien dit ? Par omission ou simple erreur médicale ?

Dès lors, Fabien tombe de haut. Impossible pour lui d’aimer un enfant ayant un tel handicap. Il s’était attendu à avoir une fille en bonne santé. Ce n’était pas elle qu’il attendait, finalement.

J’ai trouvé ce récit très touchant. Il montre l’amour d’un père pour sa fille et lui rend un bel hommage à travers cette histoire. L’amour d’un parent peut tout surmonter, et même les normes que nous impose la société, à savoir le fait d’être normal. Il faut ne pas être différent pour ne pas attirer l’attention sur soi et être la cible de jugements, de moqueries… En fin de compte, le regard des gens est souvent ce qui dicte notre façon de penser et d’agir. C’est lorsqu’on fait abstraction de cela qu’on accepte cette différence.

L’auteur nous fait ainsi part de son expérience. La  vie ne s’arrête pas là et il est possible pour un enfant handicapé de faire beaucoup de choses, avec de la stimulation, de la patience et beaucoup d’amour (on aurait presque cru que c’était un message Peace and Love).

J’ai été très indignée et choquée de la réaction du corps médical. Je me suis toujours demandé si c’était simplement une erreur médicale, ou bien s’ils avaient choisi de ne rien dire. Il y a un passage qui m’a marqué, qui est celui de l’infirmière qui semble ne rien remarquer du tout…

Tout cela pour dire que j’ai vraiment apprécié ce livre très ! Les personnages sont très attachants et plus particulièrement la petite Giulia ! Les traits, simples mais efficaces, sont agréables à regarder. Les nuances de couleurs que l’on retrouve tout au long de l’album, viennent ponctuer l’atmosphère de l’histoire.

En quête de sa propre identitié, « La page blanche » (Pénélope Bagieu et Boulet)

LaPageBlancheLa page blanche, Pénélope Bagieu et Boulet

Éd. Delcourt

176 p.

J’ai lu cette bande-dessinée dans le cadre des Baby Challenges 2013 sélection BD. Je ne dirai pas que cela a été une belle découverte puisqu’elle m’a un peu déçue.

On retrouve ici une jeune femme qui se réveille tout d’un coup. Peut-être était-elle submergée par un rêve éveillé, ça on ne le sait pas. Toujours est-il qu’elle est assise sur un banc et qu’elle venait de pleurer. Mais à part ça, qui est-elle ? et que fait-elle à cet endroit ? Autant de questions qu’elle ne réussira à répondre puisque rien ne lui vient en mémoire. Elle ne sait plus non plus qui elle est.

Tout au long de l’ouvrage, on assiste à sa quête d’identité et de ses souvenirs mais en vain.

C’était une lecture agréable et j’ai passé un bon moment. Ceci dit, je me suis ennuyée par moment malgré des passages drôles. Il ne se passe pas vraiment grand chose et la supposée portée philosophique ne m’a pas touchée. Et la fin m’a parue bâclée et m’a laissée sur ma faim !

« Une sacrée mamie » avec qui on voit la vie du bon côté (Shimada et Ishikawa)

Une sacrée mamie, T1, Shimada et Ishikawa

Éd. Delcourt

213 p.

« 1958, Hiroshima. A cette époque au Japon, il est difficile pour une jeune femme d’élever seule ses deux fils, Acculée, Hikedo décide un jour de confier son plus jeune garçon, Akihiro, à sa mère qui vit à la campagne. Arrivé chez sa grand-mère, une vie complètement nouvelle va commencer pour Akihiro. Pas facile de quitter la ville pour la campagne quand on n’y est pas préparé! Mais le petit garçon va vite s’habituer à sa nouvelle vie au grand air. Suivant l’exemple de sa super mamie débrouillarde, il apprend à s’adapter à toutes les situations…

Avec cette adaptation en manga d’un roman autobiographique qui a réveillé dans le coeur des Japonais les souvenirs d’un passé où les relations étaient plus humaines, Saburo Ishikawa réussit à nous décrire un monde rural à la foie rude et solidaire, mais aussi plein d’affection. »

Mon avis:

Ce qui m’a tout d’abord plu dans ce manga, ce sont les dessins. Les traits sont ronds (un peu comme les tous premiers DBZ) et simples et évoquent un univers attachant et drôle. Cela va sans dire! On retrouve beaucoup de moments de tendresse, et comiques. Par ailleurs, je me suis beaucoup attachée aux personnages qui m’inspirent de la solidarité, de la générosité et de la simplicité.

Le manga se déroule au coeur de la campagne, à Saga, au Japon. Akihiro y débarque pour y vivre avec sa grand-mère alors que personne ne l’a prévenu. Au début, l’adaptation lui est difficile et pour cause Akihiro est un vrai pleurnichard. Sa nouvelle vie au fin fond de la campagne s’annonce ennuyeuse à souhait. Mais c’est bien tout le contraire car grâce à sa super mamie, il va apprendre à voir le bon côté de choses: savoir apprécier certaines choses à leur valeur et qu’être pauvre ne veut pas forcément signifier être malheureux.

J’ai beaucoup apprécié le côté ludique de ce manga, que certaines phrases suffisent pour tout changer. Comme lorsque Akihiro reçoit un pyjama cous par sa grand-mère, il est finalement déçu car il a été fait avec des tissus de publicités. Mais sa sacrée mamie lui répond que son pyjama est unique, alors son petit-fils est terriblement content de posséder un vêtement unique conçu spécialement pour lui!