« Nos étoiles contraires », le regard tourné vers le ciel – John Green

nosetoilescontrairesNos étoiles contraires, John Green

Éd. Nathan

323 p.

Coupdecoeur

 

 

 

Entre rire et larmes, le destin bouleversant de deux amoureux de la vie. Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

Il était temps que je lise le roman d’amour dont tout le monde parlait ! Je dois dire qu’il m’intriguait beaucoup. Rien qu’en lisant le résumé, je savais à quoi m’en tenir…

J’ai été touchée par cette histoire d’amour particulière puisque les deux amoureux sont atteints de maladie. Cependant, cela ne va pas les empêcher de vivre leurs rêves. Il est question d’un projet vraiment fou et génial ! Ce dernier tourne autour d’un roman, le préféré de Hazel, Une impériale affliction de Van Houten. Le livre va réunir encore plus les deux personnages. Mais je ne vous dirai pas qui, pourquoi, comment ! C’est à vous de le découvrir !

Mais le roman n’aurait pas été poignant si nos deux personnages n’étaient pas aussi attachants. Hazel est une jeune fille intelligente et non dénuée d’humour. J’ai beaucoup aimé la façon dont elle parlait d’elle-même mais aussi de sa maladie. Elle ne fait pas dans la tragédie et elle a tendance à relativiser. Quant à Augustus, il m’a parut être le copain idéal du moins pour Hazel : attentionné, romantique, drôle et à l’écoute. Le fait qu’il s’occupe si bien d’elle m’a profondément marquée et émue.

On retrouve d’autres personnages attachants comme les parents de Hazel et d’Augustus et Isaac leur ami en commun.

John Green a vraiment une écriture incroyable et captivante ! Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Il a su transmettre tout une palette d’émotions : la tristesse, la joie, l’espoir… qui font de ce roman une perle puisqu’en plus de nous toucher, l’auteur réussit aussi à nous faire rire ! Et plus important : nous enseigner une belle leçon de vie, entre le courage, l’amour, l’amitié… Touchés tous les deux par la maladie, Hazel et Augustus n’ont pas arrêté de vivre et ont su faire abstraction du temps pour pouvoir profiter du moment présent.

Bref, c’était une très belle lecture que je n’oublierai pas de sitôt !

muti2copie

« Cœur cerise », un changement rempli de promesses – Cathy Cassidy

coeurceriseCœur cerise, Cathy Cassidy

Éd. Nathan

278 p.

Cherry, 13 ans, et son père Paddy s’installent en Angleterre chez Charlotte, sa nouvelle compagne qui a quatre filles : Coco, 11 ans ; les jumelles Summer et Skye, 12 ans, et Honey, 14 ans. Cherry est ravie de faire partie d’une famille nombreuse. Mais, à peine arrivée, elle craque bien malgré elle pour Shay, le petit copain de Honey. Voilà qui ne va pas arranger la cohabitation déjà difficile avec Honey, la seule à ne pas accepter l’arrivée de son nouveau beau-père ! Alors que tous participent à la création d’une fabrique artisanale de chocolats, Cherry se retrouve partagée entre l’affection pour ses nouvelles soeurs et le charme irrésistible de Shay…

Voici le premier tome d’une série intitulée Les filles au chocolat et dont chaque volume est consacré à chacune de ces filles. Ces dernières ont en commun le fait d’être demi-sœurs !

Le premier tome est ainsi dédié à Cherry et c’est elle qui raconte l’histoire à la première personne. Cela nous permet d’être plus proche de son personnage et de son univers. Cherry a un énorme problème : elle a tendance à dire de gros mensonges. Alors quand elle dit à la directrice de son école qu’elle part de l’Écosse pour déménager en Angleterre, celle-ci ne la croit pas ! Et pourtant, cela est vrai : Paddy, le père de Cherry, a trouvé une nouvelle compagne qui elle a déjà 4 filles. En plus d’être excitée par ce changement, Cherry ne peut s’empêcher d’être anxieuse. Et si ses nouvelles soeurs ne l’acceptaient pas ? Et si son rêve de faire parti d’une famille ne se réalisait pas ?

Malgré le fait que le roman soit destiné à un public plus jeune, j’ai apprécié cette lecture ! En plus de nous plonger dans un univers simple mais tout de même ravissant, le cadre et l’atmosphère de la chambre d’hôtes de Charlotte m’a beaucoup plu ! J’aurais aimé y être. Même si j’avais parfois l’impression que c’était la famille parfaite et tout le toutim mais qu’importe, il faut bien rêver de temps en temps !

En plus de ça, les personnages sont vraiment attachants et plus particulièrement Coco et les jumelles. J’ai bien apprécié la façon dont elles ont accueilli Cherry à bras ouverts. Bien évidemment, il fallait bien une peste dans l’histoire et c’est Honey qui endosse ce rôle ! Bon, il faut dire que la nouvelle arrivante lorgne un peu sur son copain, alors c’est compréhensible ! Quant à la protagoniste, je l’ai trouvée sympathique et attachante même si elle dit parfois des mensonges. Sur ce point ci, j’ai réussi à comprendre son attitude : Cherry ment pour essayer d’être acceptée. Mais elle va apprendre petit à petit qu’il n’y a pas besoin d’artifices pour être appréciée à sa juste valeur ! C’est donc une belle leçon que nous enseigne l’auteure.

L’écriture de Cathy Cassidy est agréable et facile à lire. C’est une lecture « gentille », idéale si on veut lire quelque chose de simple et léger ! Je n’hésiterai pas à lire la suite même si je sais à peu près comment va finir l’histoire !

muti2copie